Catégories
Tout sur l'industrie du cinéma

Héros parmi nous: Dominique Fishback et Joseph Gordon-Levitt sur Project Power | Entrevues

Il est intéressant que vous parliez d'algorithmes, etc., car votre entreprise de création HitRECord est si importante sur les réseaux sociaux. Le fil essaie constamment d'engager les gens, ce qui semble être une grande partie de l'art maintenant, pour retenir leur attention.

JGL: Ouais, l'engagement est un mot drôle, non? Parce que l'un de mes penseurs à ce sujet, Jaron Lanier, dit que «l'engagement n'est qu'un euphémisme pour la dépendance». Sur HitRECord, nous n'essayons pas seulement de s'engager, ou d'amener les gens à appuyer sur un bouton ou à faire défiler de plus en plus de contenu pour voir plus de publicités, nous essayons toujours d'inciter les gens à être créatifs et à être créatifs avec d'autres personnes . Pour moi, c’est l’opinion optimiste de ce que j’espère qu’Internet peut vraiment être, et devrait vraiment êtreun endroit pour les gens qui peuvent accomplir ensemble des choses qu'ils n'auraient peut-être pas pu faire seuls.

Dominique, tu parlais de projets futurs – j'étais curieux de savoir si tu avais un projet de rêve, ou un personnage de rêve? Vous pouvez le mettre là-bas dans l'univers maintenant.

DM: J'avais vraiment envie de jouer Assata Shakur, mais je pense que je suis dans les années 70 depuis un peu longtemps (rires). J'ai fait "The Deuce" et j'ai fait cette vidéo de Jay-Z ("Smile"). Et maintenant, je fais "Judas et le Messie noir", l’histoire de Fred Hampton. Je pense que je ne voudrais faire (l'histoire de Shakur) que si elle était impliquée, et je devrais penser à savoir si j'étais polyvalent. Non pas qu'ils soient identiques, mais cela se prête en quelque sorte à une chose similaire.

Je suis un vrai romantique, j'adore "Roméo et Juliette". J'adorerais jouer Juliette un jour. Sur scène et sur film. Ce serait génial.

Joseph, était-ce votre idée pour votre personnage de porter le maillot Steve Gleason tout au long du film? Quelle est l’histoire derrière cela?

Ce n’était pas mon idée, c’était l’idée des cinéastes, Henry et Rel. Mais j'ai vraiment adoré et j'ai appris qui était Steve Gleason. Pour ceux qui ne le savent pas, il était un joueur de football pour les New Orleans Saints, et c'est vraiment un héros dans cette ville. Il est paralysé (à cause de la maladie de Lou Gehrig) mais a réussi à surmonter cette adversité et à aider beaucoup de gens. Il est venu sur notre plateau. Il ne peut pas parler comme vous et moi, il a cette machine qui utilise ses yeux pour sélectionner les mots qu’il veut que la machine parle pour lui, et cela vous aide vraiment à ne pas prendre les choses pour acquises. C'est un miracle de pouvoir parler, et à quelle fréquence rendons-nous grâce pour notre capacité à parler, vous savez? C’est un vrai rappel de cela et je l’admire beaucoup. Je suis fier de porter son maillot tout au long du film.

Disponible sur Netflix le 14/08.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *