Catégories
Tout sur l'industrie du cinéma

Marie Avgeropoulous des 100 décompose le parcours d'Octavia

Alors que Diyoza est celui qui portait espoir pour ce que je ne peux qu'imaginer être la plus longue grossesse de la télévision, avec 235 ans, de nombreux fans voient Octavia comme un deuxième parent – et Avgeropoulos est d'accord.

"L'espoir appelle Octavia Auntie O, mais j'ai l'impression qu'ils étaient une famille recomposée." Elle qualifie l'approche de très progressive et "d'un côté d'Octavia que le public n'a jamais vu auparavant".

Diyoza et Octavia ont traversé un arc de rachat long et bien mérité, et "The Garden" ressemble à une reconnaissance de cela. "Cette saison est un tout nouveau côté nourricier élevé d'elle, ce qui, je pense, est très agréable, compte tenu de la difficulté qu'elle a eue dans le passé."

Cette saison apporte un élément de voyage dans le temps grâce à l'Anomalie et à l'utilisation de flashbacks pour remplir les détails sur le temps d'Octavia, Diyoza et Hope à travers le miroir, pour ainsi dire. Comme chaque épisode en révèle plus, les fans pourraient se retrouver à revoir les épisodes passés avec une nouvelle compréhension. Quelle part de l'histoire finale Avgeropoulos connaissait-il la saison dernière? Il s'avère, pas grand-chose.

«La beauté de jouer Octavia et de faire partie de ce voyage de 100 épisodes, dont je suis tellement reconnaissante, c'est que je n'ai pas eu le temps de me préparer. Et j'ai l'impression que c'est très comparable au fait qu'Octavia n'a jamais vraiment eu le temps de se préparer non plus, quand elle était dans un rôle de leadership, elle ne savait pas comment diriger, dans le cas de décisions folles qui affecteraient les autres leurs moyens de subsistance ou leur vie. Et ensuite sur la route, pour devenir parent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *